Les masques avec filtre au graphène

Les masques faciaux sont devenus un outil important dans la lutte contre la pandémie COVID-19. Cependant, une mauvaise utilisation ou élimination des masques peut entraîner une «transmission secondaire».


Un nouveau type de masque facial avec un matériau en graphène a été  développé. Le masque présenterait des propriétés antibactériennes plus fortes, une meilleure perméabilité à l’air et une durabilité accrue. Cela est rendu possible par un nouveau tissu en graphène-polypropylène soufflé à l’état fondu sur la couche de filtration critique entre les non-tissés filés liés qui composent les masques ordinaires. Le rendement antibactérien du matériau de graphène est de 82% et peut être amélioré à 99,998% dans un délai de 10 min sous la lumière du soleil. En comparaison, la fibre de charbon actif et les tissus fonte-soufflés possèdent seulement un rendement de 67% et de 85% respectivement. Il est par ailleurs capable de durer plus de 48 heures, bien plus longtemps que les modèles traditionnels.


Ces masques sont aussi plus verts à produire : moins de produits chimiques sont utilisés pour leur fabrication et ils sont plus facilement biodégradables. Les masques en graphène sont facilement produits à bas pris, et peuvent aider à résoudre les problèmes des matières premières.

Retrouvez nos masques FFP2 en graphène et IIR sur notre site.

 

Article précédent

0 commentaires